Encore une journée passée aux urgences hier... Cela faisait presque un mois que je n'y étais pas retournée. Je savais depuis plusieurs jours que j'allais craquer, trop bouleversée par les événements qui continuent à bousculer ma vie.

Pourquoi les urgences? Parce que dans ces moments là où mon angoisse de mort est à son paroxysme, seule une blouse blanche, un électrocardiogramme et une prise de sang, peuvent au minimum me rassurer et me permettre de continuer à vivre. Le problème, c'est que cette réassurance ne dure qu'un temps, et ne parvient pas à faire le poids face à l'ancrage si profond de mes terreurs.

Hier, un mal à la jambe droite et une prise de tension artérielle ont insinué en moi la certitude d'avoir une phlébite ou pire, et d'être à deux doigts de la crise cardiaque, de l'embollie pulmonaire ou de l 'AVC. Engluée dans mes craintes et l'assurance qu'elles sont bien réelles, je ne suis absolument pas raisonnable (dans le sens de raisonner quelqu'un). Mon coeur s'accélère, j'ai des suées, je tremble, les pleurs arrivent, mes nerfs se tendent, ma respiration se bloque....Je panique, je vais mourir...J'en suis profondément persuadée....

C'est tres paradoxal cette peur de mourir alors que j'ai fréquemment des pensées voire des passages à l'acte suicidaires.

Je voudrais mourir, mais j'ai peur de mourir... Je ne comprends pas trés bien ce qui se passe dans ma petite tête.

Pourquoi voudrais je mourir? Parce que ma vie ne me laisse guère d'espoir d'un jour meilleur, si je regarde mon passé, mon présent et l'état psychique qui est le mien. Quel sens a donc ma vie? A l'heure actuelle je n'en vois pas.

Pourquoi aurais je peur de mourir? Sans doute parce que j'estime ne pas avoir vécu.

Et si la conclusion qui s'imposait était celle ci: C'est peut être de la vie dont j'ai peur?

 

Bref, je suis allée aux urgences, attendu des heures, fait les examens....J'en suis sortie 5heures plus tard avec le diagnostic suivant: tout va bien côté santé physique....le hic, ce sont mes angoisses énormes.

Les angoisses génèrent des réactions physiques, lesquelles renforcent les angoisses, qui créent des douleurs toujours plus grandes? etc....Le cercle vicieux.

Comment briser cette spirale?

 

imagesSPIRALE